Comment les assureurs autos fixent-ils leur prix ?

Pour faire des économies sur son assurance auto, il faut d’abord comprendre de quelle manière les compagnies d’assurance calculent leurs tarifs. Pour cela elles prennent en compte un grand nombre de données. Des informations qu’elles recueillent à travers de longs questionnaires, mais où aucune question n’est posée au hasard…

Le véhicule. Marque, modèle, puissance, l’année de mise en circulation… Plus le véhicule sera puissant et récent, plus la prime d’assurance sera élevée. Certaines caractéristiques du véhicule ne sont pas anodines. Par exemple une voiture diesel coûtera plus cher à assurer qu’une voiture essence : les compagnies estiment qu’elle roulera davantage, et qu’elle s’exposera donc à plus de risques.

L’utilisation. Nombre de kilomètres, type d’utilisation, zone géographique, lieu de stationnement… Les compagnies d’assurance recoupent toutes ces informations avec des données statistiques nationales et régionales. Par exemple si vous habitez la région PACA, la garantie vol vous coûtera plus cher que si vous habitiez en Bretagne. Les vols de voiture y sont moins nombreux que dans le sud de la France.

Le conducteur. Age, situation familiale, antécédents comme conducteur, bonus ou malus… Les assureurs adaptent leurs prix en fonction du profil du conducteur. Une personne célibataire paiera par exemple son assurance moins cher qu’une personne en couple. Les assureurs considèrent en effet que le concubin a de fortes chances de conduire aussi la voiture, d’où un tarif majoré.

Les garanties. Assurance « au tiers », « intermédiaire » ou « tous risques »… Selon le niveau de garanties que vous choisissez, le prix de votre assurance n’est évidemment pas le même.

Comment payer moins cher son assurance auto ?

Comme vous pouvez le voir, le tarif d’une assurance auto dépend de multiples facteurs. Or il est impossible d’intervenir sur une majorité d’entre eux. Âge, zone de résidence, bonus ou malus… sont des critères « objectifs » sur lesquels vous ne pouvez rien faire. A moins de mentir à l’assureur, ce qui est vivement déconseillé : votre contrat d’assurance ne vous couvrirait pas en cas de sinistre.

Voici 9 solutions pour infléchir le prix de votre assurance auto :

Solution n°1 : achetez une voiture de petite cylindrée. La puissance du véhicule impacte fortement le prix de l’assurance. Une voiture de faible puissance, de préférence à essence, et dont la première mise en circulation remonte à plusieurs années, sera un excellent choix pour limiter le montant de votre prime d’assurance auto.

Solution n°2 : prenez une assurance sans garanties superflues. Si l’assurance « tous risques » est recommandée pour un véhicule neuf, après quelques années et la perte de valeur du véhicule, cette formule coûte souvent plus cher qu’elle ne pourrait vous rapporter en cas de sinistre. Conservez uniquement les garanties indispensables et « rentables ».

Solution n°3 : négociez le montant de vos franchises. Le plus souvent, les contrats d'assurance sont des contrats-types, qui prévoient des montants de franchises déterminés. Pour faire baisser le prix de votre assurance auto, vous pouvez négocier des conditions particulières avec votre assureur. En acceptant des franchises plus élevées, vous pourrez diminuer le montant de vos primes d'assurance. Mais attention : cette économie pourrait vous coûter cher le jour où un sinistre surviendra !

Solution n°4 : préférez une assurance au kilomètre. Si vous roulez peu, moins de 5000 km par an, il est souvent plus intéressant de prendre une assurance dont le tarif est calculé en fonction du nombre de kilomètres parcourus dans l’année.

Solution n°5 : choisissez un assureur qui correspond à votre profil. Voiture sans permis, voiture de collection… si vous conduisez un véhicule différent, adressez-vous à un assureur spécialisé. Il saura vous proposer des garanties adaptées, à un prix sur-mesure.

Solution n°6 : regroupez vos contrats chez un même assureur. Assurance habitation, complémentaire santé, assurance vie… si vous possédez plusieurs contrats d’assurance, regroupez les chez un même assureur, et tentez d’obtenir un geste commercial de sa part.

Solution n°7 : jeunes conducteurs, passez la conduite accompagnée. La surprime qui prévaut pour l’assurance auto des jeunes conducteurs est alors réduite de 50%. Les statistiques montrent que les jeunes conducteurs ont 4 à 5 fois moins d’accidents après une conduite accompagnée.

Solution n°8 : jeunes conducteurs, prenez l’assureur de vos parents. Le manque d’expérience au volant augmente les risques d’accidents… et par voie de conséquence, le prix de l’assurance auto pour un jeune conducteur. Se tourner vers l’assureur familial peut être une solution pour obtenir un meilleur tarif. A condition bien sûr que vos parents soient des conducteurs prudents !

Solution n°9 : utilisez un comparateur d’assurance auto. Certains comparateurs promettent jusqu’à 40% d’économies sur votre assurance auto. S’il est impossible de généraliser une telle promesse, le comparateur n’en demeure pas moins votre meilleur allié pour trouver une assurance auto bon marché.