Pourquoi la franchise ?

Lorsque votre assureur vous indemnise pour un dommage causé à votre véhicule, il ne couvrira pas forcément l’ensemble des coûts de réparation.

C’est la somme qui reste à votre charge, après l’indemnisation de votre assureur, qu’on appelle la franchise.

Historiquement, les franchises ont été instaurées dans une logique de prévention, afin de responsabiliser les conducteurs, et les inciter à conduire prudemment.

L’idée générale est d’éviter qu’un automobiliste assuré (même en tous risques) se croit tout permis, sous prétexte que son assurance l’indemnisera en toutes circonstances, quoi qu’il fasse ! 

La franchise est-elle systématique ?

Pour être applicable, la franchise doit être clairement stipulée dans votre contrat d’assurance auto, pour chacun des risques couverts.

Il existe 4 types principaux de franchises.

Les cas les plus courants dans lesquels une franchise est appliquée sont :

  • l'accident dont vous êtes responsable (même si vous êtes assuré en tous risques),
  • l'accident non responsable, mais avec un tiers non identifié (délit de fuite),
  • le vol de votre véhicule,
  • l’incendie,
  • le bris de glace,...

Les franchises peuvent être très variables d’un assureur à l’autre, en valeur et dans leur application.

Pas de franchise en cas d'accident non responsable

La franchise ne s’applique pas en cas d’accident non responsable, du moins si le conducteur responsable est identifié et assuré.

Dans ce cas, si votre assureur vous fait payer la franchise, vous pouvez (devez !) demander son remboursement.

Comment est calculée la franchise ?

Il existe 3 modes de calcul pour la franchise :

- En pourcentage

Il s’agit alors d’un pourcentage retenu sur le montant des réparations effectuées sur votre véhicule.
Par exemple, 10% du coût des réparations.

- En valeur

Votre assureur assigne à chaque risque couvert une franchise d’un montant forfaitaire.
Par exemple, 150 € pour un bris de glace, 300 € pour le vol, etc.

- Combinaison d’un pourcentage et de somme fixe

Ce type de franchise fait intervenir les deux modes de calcul précédents.
Par exemple, 10% du montant des réparations, avec un plafond de 300 €.

Quelle incidence sur votre prime d’assurance ?

Une franchise élevée vous permettra de payer moins cher votre assurance auto.

En effet, plus la franchise est élevée, plus le risque est partagé avec votre assureur. Concrètement, vous êtes prêt à assumer davantage financièrement en cas de sinistre.

Dans certains cas, pour réaliser des économies sur votre prime d’assurance auto, vous pourrez donc accepter de payer des franchises plus importantes en cas de sinistre.

Parlez-en avec votre assureur : il pourra peut-être adapter les conditions particulières de votre contrat…