Des primes en forte augmentation

Cette augmentation était prévisible, et Dispofi l’avait déjà annoncée en février dernier. Il n’en reste pas moins que la mauvaise nouvelle est de taille pour les assurés !

Selon l'étude annuelle de l'ACA, l’augmentation des primes d’assurance auto en 2014 s’est en effet chiffré à +1,7% par rapport à 2013. Le coût de l’assurance auto représente ainsi en moyenne 11% du budget des automobilistes ! 

Plus que jamais, les Français seront donc amenés à comparer les assurances auto, pour trouver la moins chère et réduire cette part assurantielle de leur budget.

D'autant plus que depuis cette année, pour résilier son contrat d'assurance auto en dehors des cadres possibles jusqu'alors, la loi Hamon est entrée en vigueur et permet aux assurés de résilier leur contrat d'assurance auto à tout moment, s'il est souscrit depuis plus d'un an.

Des sinistres plus graves… et donc plus coûteux

En cause, une augmentation du nombre de dommages corporels graves, avec sa conséquence logique : des préjudices plus importants à indemniser pour les assureurs.

Paradoxalement, l’année 2013 avait enregistré une baisse historique du nombre de tués et de blessés sur les routes. Mais pour autant, ces accidents ont engendré des réparations plus coûteuses, aussi bien d’un point de vue corporel que matériel. Christian Baudon, Directeur général assurances de Covéa (regroupant les compagnies GMF, Maaf, MMA) explique en effet que « les postes de préjudices sont plus nombreux puisque se rajoutent au pretium doloris* les préjudices esthétiques, moraux, la perte de chance, etc. ». A tel point qu’ « il est désormais fréquent d’avoir des sinistres de 5, voire 10 millions d’euros ».

* expression désignant la réparation, sous la forme d'une compensation financière, à laquelle la victime peut prétendre pour les souffrances, permanentes ou non, actuelles et futures, occasionnées par un dommage.

Mauvaises perspectives pour les cotisations 2016

A la lecture de ces résultats, on ne peut que craindre que les cotisations d’assurance auto subissent une nouvelle hausse importante en 2015 et 2016.

Car ce début d’année a été particulièrement meurtrier sur les routes de France. Les 5 premiers mois de 2015 ont ainsi enregistré une hausse du nombre de morts sur les routes de 2,3% par rapport à la même période sur l’année 2014. De mauvais résultats qui se traduiront fatalement par une nouvelle augmentation des primes d'assurance auto.

L'année 2014 avait déjà été marquée par la première augmentation du nombre de morts sur la route depuis 12 ans. Face à cette tendance qui se poursuit en 2015, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait annoncé en janvier dernier un plan de 26 mesures.

Nouvelles mesures de sécurité routière

Ce 18 juin 2015, le délégué interministériel à la circulation routière, Emmanuel Barbe, a dévoilé à la presse les deux premières mesures du plan de lutte de la Sécurité routière :

  • Interdiction des oreillettes (kits mains-libres, casques audio) au volant, et au guidon pour les motards et les cyclistes
  • Abaissement du seuil d’alcoolémie de 0,5 à 0,2g/l pour les jeunes conducteurs.

Ces mesures entreront en vigueur dès le 1er juillet 2015, au moment des premiers départs en vacances.

Une campagne de communication spécifique a été créée pour l’occasion, mêlant visuels et vidéo pédagogique :

CHx_P-8WwAA_EQQ

CHxgIzUWoAAQGVO

Sur les réseaux sociaux, l’opération est relayée sous le hashtag #Ecoutelaroute.