L'assurance auto la moins chère selon conducteur Où paye-t-on le moins cher ?Conseils pour payer moins cher son assurance autoLes voitures les moins chères à assurer ?

Pour vous présenter le classement ci-dessous, nous avons réalisé des simulations de tarifs grâce à notre comparateur en ligne. Voici le profil du conducteur et le modèle de voiture utilisés pour ce classement :

  • Modèle de la voiture : Renault Clio II essence 1.2 2004 4 cv
  • Type de stationnement : box
  • Type de trajets : privé et trajets travail
  • Ville de résidence : Nantes
  • Âge du conducteur : 30 ans
  • Date d’obtention du permis de conduire : 03/03/2011
  • Malus : 15 %

Les assurances auto les moins chères en 2022 pour un conducteur malussé 

Les différents tarifs présentés dans ce tableau concernent un conducteur malussé qui souhaite souscrire une assurance auto au tiers, tiers plus et tous risques.

Les assurances auto les moins chères en 2022
pour un conducteur avec un malus
TiersTiers plusTous risques
à partir de 44 €/moisà partir de 47 €/moisà partir de 70 €/mois

 La formule au tiers est le contrat de base en assurance auto. Elle contient les garanties indispensables pour circuler en toute légalité sur la voie publique, comme la garantie responsabilité civile. En effet, cette dernière vous permet d’indemniser l’ensemble des dégâts causés à autrui si vous êtes déclaré responsable du sinistre. Seulement dans ce contexte, vos dommages corporels ne sont pas pris en charge. Pour cela, il vous faut une garantie protection du conducteur qui est souvent incluse ou en option dans les formules au tiers. En ce qui concerne les dégâts matériels de votre véhicule, ils ne sont pas pris en charge par votre assureur si vous êtes responsable de l’accident. En revanche, si votre responsabilité n'est pas engagée, c’est l’assureur du tiers en tort qui va indemniser vos dommages matériels et corporels. 

En tant que conducteur malussé, l’assurance auto au tiers peut vous intéresser. En effet, grâce à son tarif attractif, elle vous permet de compenser la majoration du prix de votre assurance auto. La formule au tiers est l'option à retenir si vous possédez une vieille voiture avec une valeur marchande faible.

Ensuite, on monte en gamme avec l’assurance auto au tiers plus. Cette formule joue le rôle d’intermédiaire entre l’assurance auto au tiers et tous risques. Elle reprend donc toutes les garanties incluses dans la formule de base et propose en supplément l'accès à des garanties telles que le bris de glace, vol/incendie, catastrophes naturelles/technologiques, attentats, vandalisme, etc. 

Si vous avez du malus sur votre assurance auto, vous pouvez opter pour ce type de contrat qui est en général à peine plus cher qu’une formule au tiers et vous apporte une protection plus efficace.

Pour finir, l’assurance auto tous risques est le plus haut niveau de protection proposé par les assureurs. Elle vous garantit l’accès à de nombreuses garanties qui vont couvrir un large panel de sinistres. Ainsi, vous êtes couvert pour vos dommages corporels et matériels et pour ceux causés à autrui. Cette prise en charge est valable, quelles que soient la cause de l’accident ou votre responsabilité. Les formules tous risques prennent également en charge différents évènements extérieurs qui peuvent endommager votre véhicule (bris de glace, vol, incendie, catastrophes naturelles, vandalisme, etc.). Comme dans la plupart des formules au tiers plus, vous avez également accès à des services d’assistance en cas de panne ou d’accident. De plus, certains assureurs vous proposent des garanties qui sont souvent uniquement disponibles dans cette formule : indemnisation de la valeur à neuf du véhicule, garantie panne mécanique, contenu du véhicule, etc.

À cause de son prix élevé, l’assurance auto tous risques n’est généralement pas conseillée aux conducteurs malussés qui ont déjà une majoration importante sur le montant de leurs cotisations. En revanche, si vous circulez avec une voiture neuve ou récente, il peut être judicieux de souscrire une formule tous risques pour couvrir efficacement votre véhicule et pouvoir être en mesure d’obtenir une indemnisation en cas de dégradation ou de vol. De même si vous avez encore un crédit sur votre voiture, il est fortement conseillé d'opter pour cette solution. Ainsi, en cas de destruction totale ou de vol de votre voiture, vous pouvez obtenir une indemnisation suffisante pour remplacer votre véhicule.

Comment fonctionne le malus en assurance auto ?

Le malus est un système qui est encadré par le Code des Assurances et qui permet aux assureurs de sanctionner les conducteurs qui ont des accidents responsables en majorant le prix de leur assurance auto. Ainsi, pour chaque sinistre responsable, votre assureur applique un malus de 25 % sur votre prochaine prime d’assurance annuelle. Plusieurs types de sinistre peuvent engendrer du malus sur votre assurance auto. À partir du moment où votre assureur considère que vous avez une part de responsabilité dans un sinistre, il peut appliquer un malus sur votre prime d’assurance, même si votre responsabilité est partielle (malus de 12,5 %). Selon le Code des Assurances, le coefficient de malus ne peut pas excéder 3,5 soit 250 % d’augmentation de votre prime d’assurance. Après plusieurs sinistres répétés, votre assureur est en droit de résilier votre assurance auto et peu importe que vous soyez responsable ou non.

En revanche, certains sinistres n’impliquent pas de malus sur votre assurance auto :

  • Un vol, un incendie ou un acte de vandalisme sur votre voiture.
  • Un bris de glace.
  • Un accident où le responsable a pris la fuite.
  • Les accidents sur un parking sans tiers identifié.
  • Un accident non responsable avec un tiers identifié.
  • Une collision avec un animal sauvage
    Une catastrophe naturelle.
  • Un individu (exception faite pour les personnes vivant dans votre foyer) a utilisé votre véhicule à votre insu et a causé un accident.
  • Vous avez un bonus 50 depuis 3 ans, dans ce cas le premier accident responsable n’a pas d'impact sur votre malus.

Si vous avez du malus sur votre assurance auto, sachez que ce n’est pas une fatalité et qui peut vite disparaître ! En effet, après 2 années consécutives sans sinistre responsable, votre coefficient de réduction-majoration revient à 1, c’est-à-dire ni hausse ni baisse du montant de votre prime d’assurance. C’est ce que l’on appelle la descente rapide du malus.

Conducteurs malussés : comment payer moins cher votre assurance auto ?

SI vous avez du malus sur votre assurance auto, vous savez que cela impacte négativement le prix de votre assurance auto. Vous êtes peut-être en train de chercher des solutions pour réduire le montant de vos cotisations. Pour cela vous devez jouer sur les différentes variables qui font varier le prix de votre assurance auto.

Tout d’abord, vous pouvez vous concentrer sur le modèle de votre voiture. Il ne s’agit pas de changer de voiture juste pour baisser le prix de votre assurance auto, mais sachez que votre assureur prend en considération les différentes caractéristiques de votre voiture. Il va donc regarder le modèle, la marque, la puissance fiscale, la motorisation (essence, diesel, électrique). Ainsi, si vous possédez une voiture ancienne, essence avec une cote à l'argus faible, cela va vous permettre de réduire le prix de votre assurance auto. Les voitures électriques ont également un coût d’assurance auto faible, car elles circulent principalement dans les agglomérations. Ce qui réduit considérablement le risque d’accident grave. 

Stationner votre voiture dans un endroit clos et privé permet de diminuer les risques de dégradations (vol, vandalisme, bris de glace…). Par exemple, si votre voiture est habituellement garée dans un box, votre assureur va relever ce détail et en tenir compte lors du calcul du prix de votre assurance auto. Par conséquent, le montant de vos cotisations va baisser. 

L’autre point important pour baisser le prix de votre assurance auto, c’est la formule d’assurance auto que vous allez sélectionner. En effet, si vous choisissez une assurance auto classique, vous pouvez opter pour une formule au tiers. Il s’agit du contrat d’assurance auto le moins cher proposé par les assureurs. Si vous êtes un petit rouleur, pourquoi ne pas souscrire une assurance auto au km ? Le montant des cotisations est calculé en fonction du nombre de kilomètres parcourus par an. Si vous respectez le forfait kilométrique imposé par votre assureur, vous pouvez réaliser des économies intéressantes sur votre assurance auto. 

L’assurance auto connectée peut également être une solution intéressante pour les conducteurs malussés. Les compagnies d’assurance qui proposent ce type d’offre vous demandent d'installer dans votre voiture un boîtier électronique qui relève différentes données sur votre conduite (vitesse, freinages, accélérations…). En fonction des données recueillies, votre assureur vous attribue un score qui traduit votre comportement sur la route. Si vous obtenez un bon score, votre assureur baisse le prix de votre assurance auto.

Vous pouvez également jouer sur certains aspects de votre contrat, comme les franchises. Ces dernières sont présentes dans la plupart des garanties de votre contrat. En choisissant une assurance auto avec des montants de franchise élevés, vous réduisez le montant de vos cotisations. En revanche, en cas de sinistre, vous allez devoir débourser une somme d’argent plus importante pour participer aux frais de réparations de votre voiture.

Pour trouver des assurances auto avec des prix attractifs, n’hésitez pas à mettre en concurrence plusieurs assureurs grâce à notre comparateur en ligne. Cet outil vous donne accès à des offres d’assurance auto qui sont seulement disponibles en ligne. Ces contrats ont pour avantage de présenter des tarifs attractifs, comparés aux assurances auto classiques. En effet, les compagnies d’assurance qui vendent exclusivement en ligne ont des frais de structures (employés, loyers…) moins importants. Elles peuvent donc se permettre de vous proposer des assurances auto pas chères.

Conducteurs malussés : le Bureau Central de Tarification en dernier recours

En tant que conducteur malussé, vous pouvez rencontrer des difficultés pour trouver un assureur qui vous accepte. En effet, les compagnies d’assurance tiennent compte de vos antécédents et vous considèrent comme un profil à risques. Elles risquent donc de se montrer mitigées à l’idée de vous accepter en tant que nouveau client. Certains assureurs ont fait le choix de se spécialiser dans les profils à risques (malussés, mauvais payeur, conduite sous l’emprise de l’alcool…). Ils seront donc plus aptes à accepter votre demande d’adhésion.

L’assurance auto avec une garantie responsabilité civile est obligatoire pour tous les véhicules terrestres qui circulent sur la voie publique. Cette obligation est également valable pour les véhicules immobilisés. Par conséquent, vous pouvez vous retrouver dans une situation délicate, si votre ancien assureur a résilié votre contrat et que vous avez du mal à trouver un nouveau contrat d’assurance auto.

Après 2 refus de la part de compagnies d’assurance, vous pouvez saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme indépendant a le pouvoir d’imposer à un assureur de vous couvrir au minimum avec une assurance auto au tiers. C’est à vous de lui proposer un assureur qui vous intéresse. Par la suite, le BCT se chargera de calculer le prix de votre assurance auto.