L’assurance, un produit comme un autre ?

Une étude menée par le cabinet de conseil Oliver Wyman révèle  qu’un tiers des Français ayant connaissance de la loi Hamon se déclarent prêts à changer d’assurance grâce à cette nouvelle possibilité.

En effet, depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet de résilier son assurance auto à n’importe quel moment, dès lors que le contrat a été souscrit depuis plus d’un an. Et cerise sur le gâteau pour les assurés : ils peuvent demander à leur nouvel assureur de prendre en charge les formalités de résiliation de leur contrat en cours.

D’après une autre étude réalisée par le cabinet Deloitte à l’échelle européenne, en France 8,5 millions d’assurés seraient prêts désormais à changer d’assurance auto chaque année. Ainsi, le nombre d’assurés français ayant une ancienneté inférieure à un an chez leur assureur pourrait être multiplié par deux ou trois d’ici 2020 ! 

Des assurés moins fidèles

49% des personnes interrogées sont assurées depuis plus de trois ans chez le même assureur. Si l’on en croit l’étude, ce chiffre pourrait chuter à 32% dans les cinq prochaines années. Autrement dit, à court terme, seul un Français sur trois envisagerait de rester fidèle à son assureur au-delà de la première année de son contrat.

Au premier rang des motivations des Français pour changer d’assurance auto, figure bien sûr le coût ! Car aujourd’hui le poste « assurances » représente 5% du budget annuel des ménages, et l’assurance auto pèse pour 11% dans le budget des automobilistes ! Les assurés cherchent donc légitimement à réaliser des économies sur leur assurance auto.

Pistes d’économies

Pour payer moins cher leur assurance auto, les Français recourent de plus en plus aux comparateurs d’assurances, ou souscrivent leur assurance auto en ligne.

Mais les comparateurs d’assurances auto sont aujourd’hui accusés d’un manque de fiabilité, en se focalisant trop sur le seul aspect des tarifs, au détriment des garanties et du niveau de protection conféré à l’automobiliste et à ses passagers. Par ailleurs, les utilisateurs des comparateurs d’assurances auto  se plaignent de recevoir beaucoup plus de courrier indésirable (spam) sur l’adresse e-mail communiquée à ces sites pour recevoir leurs devis…

Quant aux assurances auto en ligne, les critiques portent essentiellement sur la qualité de la relation client. Car si le prix d’appel est souvent très intéressant la 1ère année, celui-ci augmente dans des proportions démesurées dès la 2ème année. Et beaucoup d’assurés dénoncent des pratiques douteuses, pour ne pas dire de véritables pièges :

  • augmentations de tarifs exorbitantes la 2ème année,
  • faibles montants d'indemnisation,
  • résiliations unilatérales "sauvages" de la compagnie d'assurance, même en cas d’accident non responsable,
  • difficultés pour joindre un conseiller,
  • coût des appels téléphoniques pour joindre les services,... 

Les nouveaux défis des assureurs

Pour réussir à fidéliser les automobilistes, et regagner durablement leur confiance, les assureurs vont devoir innover ! Au-delà de la stratégie du prix d’appel, c’est sans doute au niveau du service que vont se situer les prochains enjeux de l’assurance automobile.

Car globalement, les assurés sont favorables à une relation plus personnalisée avec leur assureur, et à des garanties individualisées, établies sur mesure en fonction de leurs habitudes de conduite.

Ainsi, la tendance au développement de l’assurance auto au kilomètre (ou "Pay as you drive") se confirme d’année en année, permettant aux « petits rouleurs » de payer moins cher leur assurance auto.

Demain, grâce à l’essor des nouvelles technologies et leurs applications dans l’automobile, ce sont les objets connectés qui s’apprêtent à révolutionner le modèle de l’assurance automobile. En transmettant des données de conduite aux assureurs en temps réel, ces systèmes permettront de mieux distinguer les bons automobilistes et les conducteurs à risques, pour leur proposer des offres mieux ciblées

Pour aller plus loin

Résiliez votre assurance auto à tout moment grâce à la loi Hamon

> Comparateurs d'assurances : quelle fiabilité leur accorder ?

Assurance en ligne : repérez et évitez les pièges !