Augmentations tous azimuts sur le marché des assurances

Les assureurs ont d’ores et déjà annoncé la couleur : en 2015, de nouvelles augmentations des primes d’assurance sont prévues, notamment pour les mutuelles santé, l’assurance multirisques habitation (MRH) et l’assurance auto.

En effet, le comparateur Assurland.com a publié en janvier son Indice du prix des assurances de particuliers (IPAP), qui mesure l’évolution des tarifs de l’assurance d’une année sur l’autre.

Selon cet indice, les tarifs des contrats d’assurance auto ont augmenté de 2,3% entre 2013 et 2014. Une augmentation qui devrait se poursuivre en 2015.

Certains assureurs comme la Matmut ont déjà annoncé qu'ils n'augmenteraient pas leurs tarifs, et utilisent ce gel des cotisations comme argument commercial pour se différencier de leurs concurrents.

Catastrophes naturelles et morts sur les routes

Selon la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA), cette hausse généralisée des tarifs est justifiée à la fois par :

  1. les événements climatiques qui ont sévi en France en 2014. Même si ces catastrophes naturelles ont affecté essentiellement les logements, les véhicules sont eux aussi concernés. Et pour les compagnies d’assurance, l’indemnisation des dommages dus aux intempéries a augmenté de 1,8 à 2,2 milliards d’euros.
  2. le mauvais bilan routier de l’année, qui d'après le bilan définitif de la Sécurité routière, s’est traduit par une augmentation catastrophique du nombre de morts sur la route (+3,5%, soit 3 384 personnes tuées) et de blessés (+2,4%) par rapport à 2013. Les plus touchés sont les usagers les plus vulnérables : piétons (+7% tués) et cyclistes (+8%), contre +3% pour les automobilistes. 
    Dans près d'un accident mortel sur trois, c'est l'alcool au volant qui est en cause. Depuis 12 ans, c’est la première fois que le nombre de tués sur la route est en augmentation…

La flambée des coûts de réparation est aussi dénoncée, ainsi que l’indemnisation à long terme des victimes. En somme, des accidents plus graves et plus coûteux.

Assurés, anticipez la hausse de vos primes d’assurance !

Face à cette augmentation importante des tarifs, de nombreux assurés se demandent légitimement comment payer moins cher leur assurance auto.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour réduire la facture :

1/ Jouez sur le niveau de vos garanties. Lisez bien votre contrat d'assurance auto, ainsi que les conditions générales et particulières applicables à vos garanties. Vérifiez que celles-ci correspondent au niveau de protection dont vous avez réellement besoin, notamment en fonction de l'ancienneté de votre véhicule, et des risques que vous souhaitez couvrir.
Cependant, ne lésinez pas sur votre protection conducteur. En cas de dommage corporel lors d’un accident responsable, vous aurez besoin d'une indemnisation à la hauteur des dépenses auxquelles vous devrez faire face (hospitalisation, convalescence, perte de revenus...).

2/ Faites jouer la concurrence. En utilisant un comparateur d’assurances auto, vous pouvez obtenir auprès d’autres assureurs des devis financièrement plus intéressants. En communiquant ces devis à votre assureur actuel, vous pouvez peut-être obtenir qu’il s’aligne sur les tarifs proposés, pour ne pas perdre un assuré !

3/ Profitez de la loi Hamon, pour résilier à tout moment votre contrat d’assurance auto, et choisir un assureur moins cher, ou répondant mieux à vos besoins réels.