La franchise simple (ou relative)

La franchise simple (aussi appelée franchise relative) indique un montant minimum, en dessous duquel votre assureur ne vous indemnisera pas. A l’inverse, vous serez intégralement indemnisé dès que le montant de votre franchise sera dépassé.

Ainsi, si le montant des réparations est inférieur au montant de votre franchise, alors la totalité des frais de réparations sera à votre charge.
En revanche, si le coût des réparations est supérieur à cette franchise, alors votre assureur vous indemnisera intégralement.

Par exemple, si votre franchise est de 300 €, et que :

  • le montant des réparations est de 200 € : vous ne recevrez rien, et les réparations seront donc intégralement à votre charge (200 €) ;
  • le montant des réparations est de 500 € : votre assureur vous indemnisera de la totalité (500 €).

La franchise absolue (aussi appelée franchise fixe)

La franchise absolue indique un montant qui sera systématiquement déduit de votre indemnisation en cas de sinistre.

Cela signifie que vous ne serez indemnisé par votre assureur que si le montant des réparations est supérieur à votre franchise. Vous recevrez alors la différence entre le montant des réparations et la franchise.

Par exemple, si votre franchise est de 300 €, et que :

  • le montant des réparations est de 200 € : vous ne recevrez rien, et les réparations seront donc intégralement à votre charge (200 €) ;
  • le montant des réparations est de 500 € : seule la différence (500 - 150 = 350 €) vous sera remboursée.

L’avantage de la franchise absolue est de vous éviter toute mauvaise surprise, le jour où survient un sinistre important. Vous en connaissez à l’avance le montant, qui restera fixe quel que soit le montant des réparations que vous devrez engager pour votre véhicule.

Les franchises absolues sont les plus courantes

Le plus souvent, les franchises incluses dans les contrats d’assurance auto sont absolues.

Si votre contrat ne mentionne pas expressément le terme de « franchise simple », alors par défaut il s’agira d’une franchise absolue.

La franchise kilométrique

Cette franchise s’applique généralement à votre garantie assistance. Elle précise le nombre de kilomètres à partir duquel vos services d’assistance s’appliquent. Par exemple pour les services de dépannage et/ou de remorquage.

Selon les assureurs et les contrats, les services d’assistance peuvent se déclencher à partir de 50 km depuis votre domicile, mais préférez plutôt l’assistance « 0 kilomètre » ! Cette option est plus coûteuse, mais elle vous assurera une plus grande sérénité, sachant que la majorité des pannes et accidents se produisent sur des trajets quotidiens de moins de 50 km…

La franchise en jours

Cette franchise, aussi appelée "délai de carence", détermine le nombre de jours après lesquels le risque sera couvert. Autrement dit, pendant ce laps de temps, la garantie souscrite ne s'appliquera pas. 

La franchise en jours est utilisée notamment dans l’hypothèse du prêt d’un véhicule de remplacement. Celui-ci ne sera mis à votre disposition qu'au-delà d'un certain temps après la souscription de votre contrat d'assurance auto. 

Les franchises spécifiques

Selon les assureurs, certains contrats comportent des franchises spécifiques, en ce sens qu'elles sont plus importantes, pour une certaine catégorie d’assurés.

Ainsi, le plus souvent, les jeunes conducteurs doivent accepter des franchises doublées, par rapport à celles que devraient payer les conducteurs plus expérimentés dans la même compagnie d’assurance.